logo_atelier_calder
filet
Résidence d’artistes - Artists’ Residence
filet
Actualités   Artistes   Vidéos   Résidence Actions culturelles Alexander Calder   Nous contacter
roger_hiorns roger_hiorns
roger_hiorns roger_hiorns
Roger Hiorns I Résidence de juillet à décembre 2008

> Voir la vidéo

Roger Hiorns est né en 1975 à Birmingham, il vit et travaille à Londres.

Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées notamment au UCLA Hammer Museum à Los Angeles (2003), à l’espace
Art Now à la Tate Britain à Londres (2005), à la Galerie Milton Keynes à Londres (2006). Son travail est régulièrement montré à la galerie Corvi-Mora à Londres et à la galerie Marc Foxx à Los Angeles. Il a exposé au centre d’art Artangel et à la Galerie Corvi-Mora à Londres en 2008.
Il a participé à de nombreuses expositions de groupes dont la 1ère Biennale d’Athènes
Destroy Athens en 2007, au Consortium à Dijon (2005), Le Voyage Intérieur Paris-London à l’espace EDF-Electra (2005), Sculpture New Spirit à la Galerie Nathalie Obadia à Paris (2005), au Musée Départemental d’Art Contemporain de Rochechouart (2005).

L’architecture et la sculpture demeurent le fondement du travail de Roger Hiorns, sa pratique artistique s’inscrit dans une démarche rigoureuse et dans la tradition de la sculpture.

Les œuvres créées par Roger Hiorns associent des objets industriels à des matières délicates. Ainsi des moteurs BMW se retrouvent ornés de cristaux scintillants et deviennent tout à coup uniques, des objets d’art presque rococos, d’où se dégagent une certaine mélancolie. À Saché, Roger Hiorns a produit une nouvelle série de sculptures dont les formes évoquent des pièces mécaniques mais, plutôt que d’être en métal, elles sont en céramique, les rendant fragiles et légères c’est-à-dire le contraire des propriétés physiques attendues dans leur utilisation industrielle. Si ces objets semblent apparemment fonctionnels, leur usage reste cependant un mystère.

Roger Hiorns s’intéresse à la relation ou au dialogue qui s’instaure entre des matières aussi différentes que le métal, la céramique, le savon ou des cristaux dont l’association va transformer physiquement l’aspect de l’œuvre au fil du temps : « L’œuvre est réussie lorsqu’elle devient indépendante et n’a plus besoin de rien d’autre que d’elle-même. Elle existe alors par son propre langage ». (Roger Hiorns) Les sculptures de Roger Hiorns contiennent souvent une combinaison inhabituelle de matières et s’attachent à rendre compte de leur métamorphose, leur procurant une nouvelle existence.

© Atelier Calder 2009 - Tous droits réservés - Conception graphique et réalisation : MOCCA Design