logo_atelier_calder
filet
Résidence d’artistes - Artists’ Residence
filet
Actualités   Artistes   Vidéos   Résidence Actions culturelles Alexander Calder   Nous contacter
ricci albenda ricci albenda
ricci albenda ricci albenda
Ricci Albenda I Résidence de septembre à décembre 2011

> Télécharger le communiqué de presse

Ricci Albenda est né en 1966, il vit et travaille à New York.

Dans son travail, Ricci Albenda développe différents types de projets : des interventions in situ qui modifient profondément la perception de l’espace, ses sculptures fonctionnant comme des bas-reliefs dont il présenterait à la fois le positif et le négatif des formes, enfin, un travail pictural autour du langage associant étroitement couleurs et lettres.

Ses interventions dans l’espace public ou lieux d’expositions présentent des formes géométriques issues de sa propre imagination, mais qui s’intègre parfaitement au lieu tout en créant un sentiment d’étrangeté chez le spectateur, qui se trouve toujours entre fiction et réalité, dont les processus habituels d’identification sont constamment remis en question.

Ricci Albenda a réalisé au cours de sa résidence, une œuvre qu’il a déclinée à différentes échelles. Cette sculpture s’intègre à un projet plus large intitulé « Univers », composé d’une nouvelle série de sculptures monumentales, et suspendues.
L’œuvre conçue à Saché évoque un ensemble architectural, que le spectateur peut appréhender quasiment en vision panoramique.

Ricci Albenda a choisi d’utiliser l’osier pour la réalisation en volume de sa sculpture. Pour cela il s’est associé à David Drew, vannier à Villaines les Rochers (village situé à quelques kilomètres de Saché, où la vannerie reste une activité artisanale traditionnelle). La souplesse et la solidité naturelles de ce matériau, apportent une grande précision pour la réalisation en volume de cet espace initialement dessiné.

Avec ce projet, Ricci Albenda dérange la perception du spectateur qui peut entrer et appréhender l’œuvre depuis l’intérieur mais sa perception de l’ensemble est constamment déformée. La sculpture est identifiée comme un ensemble architectural dont l’échelle serait inadaptée à un espace construit et réel, le spectateur se trouve entre réalité et fiction, ses processus d’identifications étant remis en question.

Son travail a été présenté dans différents musées aux États-Unis : Musée Guggenheim à New York, (2010), The Rachofsky Foundation à Dallas, (2009), Institute of Contemporary Art à Boston, (2006) the Contemporary Arts Center à Cincinatti, (2004) et le nouveau musée de New York. En Europe, il a exposé au musée d’art contemporain de Turin, au Stedelijk Museum voor Actuele Kunst, (S. M. A. K) à Gent en Belgique (2001), au Centre Pompidou à Paris (2001).

Carton d'invitation

© Atelier Calder 2009 - Tous droits réservés - Conception graphique et réalisation : MOCCA Design